Voile 03 Juillet 2013 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Gwénolé Gahinet remporte le Mini Fastnet avec un « max » de talent

Après l'Open demi-clé et La Pornichet Select en avril, Gwénolé Gahinet, qui fait équipe avec Grégoire Mouly, a enrichi son palmarès 2013 d'une nouvelle et belle ligne, en remportant le Mini Fastnet. De bon augure en vue de la Mini Transat, qui s'élancera de Douarnenez en octobre prochain, direction Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, via une escale à Lanzarote sur l'archipel des Canaries. De quoi en prendre plein les yeux

Gwénolé Gahinet remporte le Mini Fastnet avec un « max » de talent

Gwénolé Gahinet, ingénieur naval de 29 ans, a la tête bien faite, les idées claires et un regard net sur l'horizon. Un cocktail qui fait de lui l'un des favoris de la Mini Transat 2013, sur laquelle il s'engagera dans la catégorie prototype, après s'être imposé en série il y a deux ans. A bord de son Mini 6.50 (monocoque de 6,50 mètres de long) Watever-Nautipark-TGM, c'est un nouveau coup d'éclat qu'il a réalisé lors du Mini Fastnet, transmanche aller-retour entre Douarnenez et Fastnet Rock, à la pointe sud de l'Irlande

« C'est une super course, s'est réjoui Gwénolé à son arrivée au ponton, les yeux cachés derrière ses Pipeline avec verres polarisants et photochromiques Octopus. On a vraiment pu profiter du large, prendre un rythme. Ça rappelle vraiment la transat. Nous avons toujours cherché à rester près de la route. Sur la fin, on a bien joué avec les courants. S'imposer ainsi, c'est vraiment une très belle surprise, surtout avec autant d'avance ! » Confidences d'un jeune navigateur bien décidé à faire jaillir l'écume.


Les lunettes de soleil de Gwénolé :

Pipeline


Ajouter un commentaire




Poster

The requested page concerns “Europe” market.

GO TO the
US version
Continue on
Europe version