VTT 03 Juin 2013 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Jérôme Clementz, le globe rider

Double vainqueur de la mythique Mégavalanche de l'Alpe d'Huez, l'alsacien parcourt le monde à la recherche de nouveaux spots, de rencontres inédites. Et en enduro, il est un des pilotes les plus respectés. Rencontre avec Jérôme Clementz, récent vainqueur de l'Enduro des Hautes Vosges 2013 et nouvellement membre du Team Julbo.

Jérôme Clementz, le globe rider

Jérôme, l'arrivée de la série mondiale de référence, les « Enduro World Series » a-t-elle modifié ton approche des évènements ?

JC: Cette annonce m'a encore plus motivé et tout le monde attendait avec impatience le début de saison ! Il y a une réelle volonté de bien faire. Je veux montrer que l'on n'est pas là pour rien. Grâce à l'aide de mes partenaires qui souhaitent s'investir encore plus sur l'enduro, Pauline (son amie) travaille désormais avec moi et je peux un peu plus me concentrer sur le vélo. Je fais plus attention à mon hygiène de vie, mes temps de repos, mon entraînement. L'arrivée de l'Enduro World Series va densifier le niveau et il faudra être présent.


On sent une véritable volonté des “purs” enduristes de rester maître de leurs épreuves face aux descendeurs ! Tu confirmes ?

JC: Pas question de me faire battre par des non spécialistes (rires) ! Lors de la première course à Punta Ala, certains cadors comme Minnaar ou Peat sont venus voir ce que la course pouvait donner. Même s'ils ne sont pas devants, il faut modérer leur résultat. Ils sont encore en préparation. Il suffit de demander à Nico (Vouilloz) ou Fabien (Barel) qui sont d'anciens descendeurs, ils vous diront que l'enduro ne s'improvise pas et qu'il faut une préparation spécifique ! 

 

Outre les Enduro World Series, la Mégavalanche de l'Alpe d'Huez te tient toujours à coeur également...

JC: Elle fait partie de mes objectifs. C'est un mythe pour moi comme pour la plupart des enduristes ! Depuis 1995, avant que l'on parle d'enduro ou de All Mountain, la Méga était là. Elle fait partie de notre histoire. Lors de cette course, tu pars en ligne d'un glacier, tu traverses tous les types de terrain pour finir au bord du lac. On ne peut pas retrouver ça ailleurs. 

 

Jérôme Clementz

EN BREF
Né le 31 mai 1984
Site Internet : www.jeromeclementz.com
Facebook : www.facebook.com/jerome.clementz
Twitter : https://twitter.com/enduroJC
Palmarès : Vainqueur Mégavalanche (2005-2010); Vainqueur Transprovence (2011); Vainqueur Enduro Crankwork Whistler (2012)
// En savoir plus 


Ajouter un commentaire




Poster

The requested page concerns “Europe” market.

GO TO the
US version
Continue on
Europe version