Trail running 26 Août 2013 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Pour son dernier « Ultra trail », Karine Herry remporte le Grand Raid des Pyrénées !

Aujourd'hui, Karine Herry tire sa révérence sur les courses longues distances en remportant celle qui manquait à son palmarès, l'un des plus prestigieux dans le trail running féminin.

Pour son dernier « Ultra trail », Karine Herry remporte le Grand Raid des Pyrénées !

podium GRP Karine Herry

Ce week end, Karine a voulu écrire une dernière belle page de son palmarès sur très longues distances, en allant participer au Grand Raid des Pyrénées sur 160 kilomètres.

Une épreuve sans record de participants comparée à sa voisine des Alpes (l'UTMB®) à venir le week end prochain, mais comme une « petite victoire » sur l'ensemble des massifs de l'Hexagone qu'elle aura parcouru toutes ces dernières années avec succès : Pyrénées (GRP), Alpes (UTMB®), Jura (Transju'trail), Massif Central (Grand Trail du St Jacques). Et outre mer, Iles de la Réunion (GRR), Guadeloupe (Volcanotrail), Martinique (Tchimbé Raid) ou encore Grand Raid de Nouvelle Calédonie.

Sur 900 partants ce sont 437 coureurs qui seront allés au bout de cette épreuve extrêmement exigeante, soit moins de 50 %, malgré l'absence de conditions climatiques difficiles.

Karine avait fait le choix d'aller sur le parcours repérer ces spécificités, et ce, près de la course, pour mieux profiter d'un dernier entraînement conséquent, compatible avec son emploi du temps de médecin ! Bien lui en a pris, pour se préparer moralement aux difficultés sauvages et caillouteuses des secteurs du Pic du Midi et des lacs du Néouvielle, à réaliser dans la nuit et le brouillard. « On n'improvise pas ce genre de boucle sur le papier ».

Face à l'adversité (notamment Néréa MARTINEZ, deux fois deuxième à l'UTMB® ces dernières années ), elle a ainsi eu de bonnes références visuelles et chronométriques qui lui ont permis de gérer au mieux son début de course à près de 3 minutes de l'espagnole, avant de la dépasser dans l'aller retour la menant au Pic du Midi, puis de distancer définitivement ses concurrentes.

Elle termine 16 ème au classement général (après avoir même fleurté avec la 11 ème place) et passe sous la barre symbolique des 30 heures.

Chez les hommes, c'est le champion espagnol Iker KARRERA qui confirme son statut de favori et gagne logiquement en 24h 54'.

 

Les lunettes de soleil portées par Karine sur cette course :
DUST - Technique et design épurés 

Lunettes de soleil Dust


Ajouter un commentaire




Poster

The requested page concerns “Europe” market.

GO TO the
US version
Continue on
Europe version