Ski cross 10 Avril 2017 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Rencontrez Drejc, le gagnant de la Julbo White Session 2017

Il a une belle barbe, de belles dents blanches et un sourire jusqu'au oreilles tout le temps !

Il est surtout passionné de sports outdoor.

Rencontrez Drejc, le gagnant de la Julbo White Session 2017

 

Le gagnant de la Julbo White Session 2017 s'appelle Drajan Andrejc (prononcez "Darian Andreits"). Il rejoint Flo Orley et Manuela Mandl pour le trip d'une vie en Island en avril 2017. Il nous vient d'un petit village en Slovénie, près des montagnes. Il a déménagé à Ljubljana pour y faire ses études en pharmacie et s'est installé là-bas. Il nous explique que Ljubljana est très bien située pour les amoureux des sports outdoor, c'est à une heure de route soit des Alpes soit de la mer Adriatique et qu'entre les deux il y a plein de trails pour le VTT. "J'ai 32 ans mais en réalité je me sens plutôt comme quelqu'un de 23 ans [...] j'ai fini mon master en pharmacie et cette année je devrais terminer mon doctorat sur le métabolisme du cancer. Bon... je crois que c'est une excuse pour ne pas chercher un "vrai" job" nous dit-il en riant.

Allons à la rencontre de celui que tout le monde appelle Drejc (prononcez "Dreits"), sauf sa mère lorsqu'elle est fâchée contre lui...!

 

Pourquoi Flo Orley et Manuela Mandl ont choisi Drejc

Sa passion pour les sports outdoor se ressent dans tout ce qu'il dit et ce qu'il fait. Il a passé plus de temps que les autres à produire sa vidéo, il a pris le temps de se présenter alors que beaucoup d'autres ont juste utiliser leur rush de GoPro sans qu'on ne voit leur visage où qu'ils s'adressent à nous. Il s'est vraiment appliqué. Et puis... il a une belle barbe, de belles dents blanches et un sourire jusqu'au oreilles tout le temps ! - Flo & Manu

Drejc_Julbo_White_Session

 

"#Anotherbestday comme ils diraient chez Rossi à Uršlja Gora une montagne locale. C'était en 2013, nous avions à ce moment-là, les conditions de la décennie sur ce sommet "à la maison". 3 jours consécutifs avec des chutes de 30 cm et des journées de ciel bleu à te couper le souffle. Autant vous dire qu'on était complètement fatigués à la fin d'avoir profité à fond." - Drejc

 

Drejc, quand as-tu commencé à skier ?

Je skie depuis que j'ai 4 ans. Quand j'étais enfant j'emmenais mon père dans les bois au lieu d'aller sur les pistes. J'ai découvert les joies de la poudreuse avec le snowboard vers 11 ans. Je me suis beaucoup consacré au snowboard mais le ski avait aussi sa place. C'était d'ailleurs des fois difficile de faire un choix. Vers mes 24 je suis retombé amoureux du ski avec la découverte des "fats". Mon père m'avait introduit au backcountry. J'ai tout de suite accroché. Il m'arrive encore d'aller en station mais je préfère les pentes vierges avec une poignée de copains.

Alors...ski ou snowboard?

J'ai ressenti plusieurs fois la "rivalité" entre ces deux mondes. Mais je trouve ça immature. J'encourage toujours mes amis en splitboard à faire des randos avec nous. C'est bien plus marrant de combiner les deux sports, tout le monde s'approprie de la montagne différement et de cette diversité tu en tires les plus belles expériences.
Pendant 5 années je faisais les deux mais je ne progressais ni dans l'un ni dans l'autre. J'ai choisi le ski pour des raisons pratique car à l'époque on n'avait pas encore de splitboards, mais l'Islande est l'occasion parfaite de refaire du snowboard !

 

Et donc tes meilleures expériences sur la neige et... la pire ?

*touche du bois* Je n'ai pour le moment pas de pire expérience à raconter, pas de grosses blessures, pas d'avalanche. Bon il y a un truc qui m'énerve... c'est au début de la saison, animé par le sevrage de l'été, je veux absolument profiter des premières neiges mais que la couche est trop fine... mes skis prennent trop cher !

Les meilleurs souvenirs sont à venir je pense, notamment avec l'Islande. Mais je me souviens parfaitement de chacun des "faceshot" de poudreuse, des drops de falaises... Je n'arriverais pas à en choisir juste un, chacun est différent. Je vais de l'avant, je sais que d'autres jours de neige viendront, je me concentre là-dessus, je reste humble pour rider un autre jour.

Décris nous ton jour parfait de ski/snowboard ?

Cela commence tôt le matin dans la nuit à la frontale, je suis accompagné de mes 3 mousquetaires (un bande d'amis que j'ai du mal à réunir ces derniers temps, je jurerais qu'on nous a jeté un sort tellement c'est dur de se trouver un créneau). Les premiers rayons accompagnent notre montée, pas de vent, le ciel est bleu-violet sans nuages. Plus on monte plus la neige est profonde et bonne. On ne se presse pas, on a toute la journée pour profiter. On ride nos lignes et remonte en refaire de nouvelles. On retourne au chalet bien après l'aube, on ouvre les bières et se ressasse les exploits de la journée. On dort et on refait la même le lendemain.

Comment as-tu connu la Julbo White Session 2017?

Je me suis acheté un masque Aerospace la saison passée. J'ai été conquis par le SuperFlow System et j'ai commencé à suivre Julbo sur les réseaux sociaux. Voilà comment je suis tombée sur la JWS. Je suis tombé amoureux de l'idée de faire un trip en Islande. Je me suis immédiatement mis au travail pour faire la vidéo et ça a payé !
Je connaissais déjà Flo de nom car il courrait sur le Freeride World Tour en snowboard.

Manu je l'ai connue via la JWS en tant que protégée de Flo.

 

BONUS: Quel est le sens de la vie ? (bonne chance pour expliquer !)

Hmmm, je crois que j'essaye encore de le saisir. Mais plus j'y pense plus je me dis que si on savait quel était le sens de la vie on perdrait tout le fun à s'acharner à comprendre. La vie est courte et singulière alors vivons chaque jour comme s'il était le dernier.
https://youtu.be/LanCLS_hIo4 (Bob Marley - Three little birds)

 

 

 

La vidéo qui a fait gagné Drejc !


Ajouter un commentaire




Poster

The requested page concerns “Europe” market.

GO TO the
US version
Continue on
Europe version