VTT 15 Novembre 2017 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Titouan Perrin-Ganier - Champion du monde de VTT XCE

Le 12 novembre 2017, Titouan Perrin Ganier conclue sa saison déjà tonitruante par le titre suprême : champion du monde de VTT XCE.

Rencontre avec le nouveau venu au sein de la #TeamJulbo

Titouan Perrin-Ganier - Champion du monde de VTT XCE

Te voilà champion du monde ! Mais ce titre est le fruit d’une saison rondement bien menée, rappelle-nous les différentes belles victoires en 2017 ?

Je crois que je ne réalise encore pas tout ce que j’ai accompli cette saison. Réussir le triplé champion de France, Europe et monde n’avait encore jamais été fait dans ma discipline, je suis donc comblé  !
Mais ce qui me satisfait encore plus, c’est que mes performances cette saison ne se résument pas uniquement au XCE. J’ai par exemple remporté le challenge EBike du Vélo Vert Festival (enduro, marathon et XC) en remportant aussi toutes les spéciales de l’enduro. Je suis également très satisfait de ma 16ème au championnat de France de XCO (Bretagne). Quand on sait que 7 français font partie du top 15 mondial XCO, ce résultat est vraiment bon sur le plan sportif.
Au-delà de ça, je retiendrai surtout une magnifique saison passée avec mon équipe Focus MTB racing Team. Nous sommes une petite famille et tous mes coéquipiers (qui sont tous de supers amis) ont réalisé des performances également incroyables, ça tire le groupe vers le haut. Vivement 2018 !

Tout s’est déroulé selon les plans en phase éliminatoire ?

Non pas du tout. Ma plus grosse frayeur était après les qualif’ quand j’ai pris connaissance des différents tableaux, et réalisé qu’en demi-finale je serais confronté au champion du monde et vice-champion du monde en titre. Je savais donc que cette demie aurait déjà un goût de finale et qu’il fallait y aller à fond. J’ai pris un très bon départ, j’ai roulé à fond tout le long et dans la dernière ligne droite nous avions creusé assez d’avance avec le 3ème, je me suis donc relevé pour économiser mes forces pour la finale. Cette 2ème place était calculée !
Après je n’avais plus qu’à finir le travail en finale et j’ai fait le run parfait. A la fois au départ, dans les parties physiques, et dans les parties techniques. En XCE, c’est très rare d’avoir assez d’avance pour savourer la dernière ligne droite, là c’était le cas, je n’en ai pas loupé une miette.

Qu’est-ce qu’il t’es passé par la tête quand tu as compris que tu avais gagné ?

C’était une explosion de joie !! Etre champion du monde c’est le truc dont tu rêves quand t’es gosse et puis au fil des saisons tu te rends compte que c’est vraiment difficile !!
J’ai énormément travaillé pour cet objectif, je me suis préparé comme jamais je ne l’avais fait, avec des charges d’entrainement énormes et une implication maximale dans tous les domaines pendant 1 mois et demi. J’avais mes jambes de l’année ce dimanche 12 novembre, et tout s’est empilé parfaitement, donc à l’arrivée c’était la libération. Je pourrai dire toute ma vie que j’ai été champion du monde, et ça c’est vraiment cool !

 

Titouan Perrin Ganier

 

Place au repos maintenant ? Quels sont tes prochains objectifs, où te verra-t-on en 2018 ?

Un repos bien mérité !! J’ai attaqué ma saison fin mars pour la finir mi-novembre, c’est long et usant, il fallait rester mobilisé tout le temps et garder de la fraicheur mentale et de l’envie pour être au top sur le mondial. Nerveusement c’est coutant. Je vais donc prendre le temps de célébrer avec les gens que j’aime, de répondre aux différentes sollicitations et pratiquer tous les sports que j’aime et que je délaisse pendant la saison VTT (ski de fond, trail running, etc).
Pour 2018, mon principal objectif sera de confirmer. Je sais qu’il va être très dur de faire aussi bien, ce triplé est extraordinaire, mais je veux continuer à répondre présent sur les grands évènements et me faire plaisir sur mon VTT et avec mes team-mates. C’est ça mon principal objectif !

On te voit surtout sur les courses d’XCE, cours-tu aussi en XCO où tu restes focalisé sur le sprint ? Tu as dû naviguer entre ces disciplines avec l’UCI qui a supprimé l’XCE du calendrier  en 2016 puis l’a ré-intégré…

C’est vrai que le XCE s’est un peu cherché ces dernières saisons. La discipline était pressentie pour passer aux Jeux Olympiques, malheureusement ça ne s’est pas fait et l’UCI a ralenti la cadence, pour vraiment repartir en 2017.
Mais même si mes principaux objectifs sont axés sur le XCE, je suis un pilote très polyvalent et c’est aussi le crédo de notre Team : la polyvalence. Je participe à toutes les coupes de France XCO (avec une belle 16ème place au Frances), je suis aussi très présent sur les courses E-Bike (Vélo Vert Festival, Roc des Alpes, Roc d’Azur, Mégavalanche, etc …) et même quelques marathons. Je pense que c’est ce qui fait notre force, nous développons toutes les qualités nécessaires pour briller en étant polyvalent : la technique, l’endurance, l’explosivité, la résistance. C’est en se mettant en difficulté qu’on progresse et non en se cantonnant à ce qu’on sait déjà faire …

Tu portais les nouvelles lunettes AEROSPEED… peux-tu nous dire un mot ?

J’avais porté les lunettes Aero par le passée qui étaient déjà excellentes pour le sport Outdoor. Mais ce qui m’a vraiment bluffé avec les Aerospeed, c’est l’étendue du champ de vison. La monture ne gêne absolument pas, on n’a même pas l’impression de porter des lunettes. Le tout combiné aux verres photochromiques qui sont vraiment adaptés à la pratique du VTT, en accentuant le relief et en s’adaptant aux changements très fréquents de luminosité.
En plus la couleur bleu et rouge rendait vraiment bien avec la tenue de l’équipe de France, et quand on se sent beau, on va toujours plus vite ! #julboforever

 

 

 

En bref


Titouan Perrin-Ganier
Né le 28/06/1991 à  Nancy, a grandi à La Bresse (88).
Habite actuellement à  Mery (73), juste à côté de Chambéry, près de La Féclaz où il est entraineur de ski de fond en hiver.
Fait partie du Focus MTB Racing Team.

Facebook
Instagram

 

A propos du VTT XCE

Discipline "sprint" du VTT qui se déroule sur une boucle de 1 à 2km parsemée d'obsctacle, de montée et descentes, où les coureurs partent 4 à 4. Les deux premiers sont qualifiés pour la manche suivante, jusqu'à la finale. 


Ajouter un commentaire




Poster

The requested page concerns “Europe” market.

GO TO the
US version
Continue on
Europe version