Trailer du film à voir, dates de la tournée à découvrir et secrets du tournage à lire.



" /> WAKING DREAM - Sam Favret & Pica Herry | News | Julbo Eyewear
Freeride 02 Novembre 2017 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

WAKING DREAM - Sam Favret & Pica Herry

Le nouveau film "Waking Dream" avec les inséparables Sam Favret et Pica Herry, commence sa tournée en Europe sur grand écran. L'occasion de faire parler les deux protagonistes.

Trailer du film à voir, dates de la tournée à découvrir et secrets du tournage à lire.



WAKING DREAM - Sam Favret & Pica Herry

 

Sam, après BackYards l’an passé, cette année c’est “Waking Dream”, tu peux expliquer les différences entre ces deux films ?


SAM : "Backyards project" est tourné autour de la polyvalence et de l'évolution de mon ski, c'est en quelques sortes une autobiographie alors que Waking Dream est centré sur quelques belles lignes de pente raide, le tout partagé entre amis. C'est un film un peu plus axé "montagne" dans lequel nous avons tenté de transmettre de manière assez poétique et imagée nos émotions.

Pour le tournage vous avez installé un camp de base, comment était-il organisé ?


PICA : Nous avons installé notre camp de base sur le glacier d'Argentière, au pied du glacier des Améthystes... Nous étions 10 au total entre l'équipe de tournage, les personnes qui nous aidaient pour la logistique... Cela fait : 3 photographes, 3 caméramans, 1 guide, 1 cuistot, Sam et moi. En tout nous sommes restés 5 jours sur place et on est rentré quand le mauvais temps est arrivé.

SAM : Nous nous étions préparés à l'avance pour ce camp de base. On s'était réservé le mois de mai après que les Grand Montets soient fermés, heureux de retrouver le calme du bassin d’Argentière.
On a foncé sur ce créneau car nous étions pas sûrs qu'il y en ait d'autres puisqu'à cette période les conditions changent rapidement.
On a pu profiter de quelques jours de ski dans une ambiance printanière pour réaliser les projets qui nous motivaient et qui semblaient être en bonne condition, notamment l’Aiguille qui remue et le Col de la Verte .
 

Concernant le choix des faces, la répartition de l'ouverture des voies, est-ce que l'un de vous avait un rôle de guide pour l'autre, est-ce que vous aviez déjà ridé ces pentes ?


PICA : Non je n'ai pas la prétention ni l'impression d'être le guide de Sam... Le partage des tâches est équitable quand nous sommes ensemble en montagne et nous essayons d'utiliser les compétences de chacun au mieux suivant les différentes situations rencontrées... La seule face que j'avais déjà descendue était celle du Pain de Sucre, toutes les autres lignes étaient nouvelles pour moi...

SAM : Je pense que c'est important de se sentir en confiance avec les personnes avec lesquelles on évolue en montagne, cela permet d’ être beaucoup plus serein et de rester concentrés pour prendre les bonnes décisions quelque soit le moment.  J’ai beaucoup de respect pour Pica, pour la personne qu’il est mais aussi pour son expérience en montagne. J’ai donc énormément de plaisir à partager de belles journées en montagne avec lui et le feeling passe bien entre nous.  
Ce serait prétentieux de ma part de dire que je n’ ai rien à apprendre de Pica car je ne peux pas prétendre rivaliser avec son expérience, au contraire je m’enrichis de ses connaissances pour m'améliorer dans ce genre de terrains. Bien que, nous sommes davantage avec le temps, dans un partage d'égal à égal  qui nous permet d’ être plus efficaces.
Pour ma part toutes les lignes descendues dans ce film étaient nouvelles pour moi !!


Est-ce qu’il a une face qui vous a plus marquée qu’une autre ?


 PICA : C'est sûrement la journée en face Nord du Peigne qui m'a le plus marqué, un cocktail intéressant d'incertitude et de solitude, deux lignes assez uniques se faufilant au milieu de dalles granitiques par un astucieux enchaînement de rampes neigeuses aériennes...

SAM : La face qui m' a le plus marqué esthétiquement parlant, c'est l'Amône de par sa forme unique et son emplacement géographique au côté du mont Dolent qui la valorise d'autant plus. 
Pour le côté technique, je dirais que la Face nord du Peigne est la sortie de l'hiver la plus complète que ce soit en terme de difficulté rencontrée à la monté comme à la descente ou terme de découverte. C'était une belle aventure dans l'inconnu, suspendus dans les dalles du peigne.


Avant de dropper on vous entend souvent dire «  see you soon » ou « à très vite » ? Est-ce une forme de superstition parce que vous vous engagez dans un truc assez barjo et que vous êtes quand même conscient que le risque est là ?


PICA : Il n'y a pas de superstition mais seulement du partage... On passe toute la journée ensemble sauf ces quelques enchaînements de virage ou l'on peut être espacés de plusieurs centaines de mètres... En alpinisme on est toujours encordés et donc distants de 50 ou 60  mètres maximum avec un contact visuel presque permanent... En ski, lorsque l'on descend 300 mètres d'une traite, on se sépare complètement pour quelques minutes de son compagnon de cordée... Ces mots sont la pour lui dire que l'on reste ensemble au moins par la pensée...

SAM : Ce sont des petit mots de motivation qui sont toujours agréables à entendre, tout de même persuadés que nous allons nous retrouver dans pas longtemps.
Il nous arrive lors de certaines descentes de se séparer et  de mettre de la distance entre nous, c'est donc une façon de transmettre de l’énergie positive a son compagnon.


Avez-vous des anecdotes à raconter à propos du film, du tournage, du camp de base  ?


PICA : Ce tournage a été un enchaînement d'anecdotes, de la première pente ridée en conditions estivales où nous nous demandions pourquoi nous avions des planches au pied, à la dernière pente en conditions idéales ou nous avions le sentiment d'être au bon endroit au bon moment... L'anecdote la plus notable reste sûrement ce moment de panique au camp de base quand une des tentes messes a failli s'envoler avec le vent, nous obligeant à passer 2 heures dehors dans la tempête à renforcer les amarrages et construire des murs de neige protecteurs autour des tentes...

SAM : Je venais d'acheter un drone et je m'en étais servi quelques fois, un jour nous sommes allés filmer la face nord du Peigne pour du repérage et j'ai voulu en profiter pour faire quelques images avec mon nouveau jouet, malheureusement j'ai percuté l'éperon de la face nord du Plan et j'ai récupéré, quelques minutes plus tard mon drone,... en miettes au pied de la paroi ! 
Bref j'ai quand meme pu récupérer quelques images qui nous ont permis de mieux comprendre quelques passages clé dans la face nord, lieu où nous avons réalisé deux premieres quelques semaines plus tard...

 

Le film WAKING DREAM part en tournée dans toute l'Europe !

Vous pourrez certainement le voir près de chez vous, nous vous assurons que vous passerez un excellent moment. Nous l'avons vu en avant première à l'occasion du High Five Festival à Annecy. C'était grandiose. Tout simplement.

 

Dimanche 8 Octobre : ANNECY - High Five Festival
Lundi 13 Novembre : PARIS - Palais des Congrés 
Mercredi 15 Novembre : BRUXELLES - UGC de Brouckère (BEL)
Mercredi 15 Novembre : NANCY - UGC Ladres 
Jeudi 16 Novembre : LILLE - UGC Ciné Cité 
Jeudi 16 Novembre : STRASBOURG - UGC Ciné Cité 
Lundi 20 Novembre : ANNECY - Théâtre Bonlieu
Mercredi 22 & Jeudi 23 Novembre : LYON - Cité Internationale 
Jeudi 23 Novembre : LE MANS - Pathé Quinconces 
Vendredi 24 Novembre : RENNES - Cinéville
Samedi 25 Novembre : CLERMONT-FERRAND - Polydôme 
Lundi 27 Novembre : NANTES - UGC Atlantis 
Lundi 27 Novembre : LONDRES - Empire Haymarket (UK)
Lundi 27 & Mardi 28 Novembre : CHAMBERY - Pathé Les Halles 
Mardi 28 Novembre : BORDEAUX - CGR Le Français
Mercredi 29 Novembre : PAU - Mega CGR 
Mercredi 29 Novembre : SOUTHAMPTON - Vue Cinema Eastleigh (UK)
Jeudi 30 Novembre : LIEGE - Palais des Congrès (BEL)
Jeudi 30 Novembre : TOULOUSE - Gaumont Wilson
Lundi 4 Décembre : BIRMINGHAM - Vue Cinema Star City (UK)
Lundi 4 Décembre : CHARLEROI - Pathé 
Lundi 4 Décembre : MARSEILLE - Parc Chanot 
Lundi 4 Décembre : GENEVE - Bâtiment des Force Motrice (SUI)
Mardi 5 Décembre : LAUSANNE - Théâtre Beaulieu (SUI)
Mardi 5 Décembre : MANCHESTER - Vue Cinema Printwork (UK)
Mardi 5 Décembre : NICE - Pathé Masséna
Mercredi 6 Décembre : LEEDS - Vue Cinema The Light (UK)
Mercredi 6 Décembre : MARTIGNY - Cinéma Casino (SUI)
Jeudi 7 Décembre : FRIBOURG - Cinéma Les Rex (SUI)
Jeudi 7 Décembre : MONTPELLIER - Mega CGR de Lattes 
Jeudi 7 Décembre : LIVERPOOL - Vue Cinema Birkenhead (UK)
Lundi 11 Décembre : GLASGOW - Vue Cinema Fort (UK)
Mardi 12 Décembre : EDIMBOURG - Vue Cinema Omni Centre (UK)

 

 

Sam et Pica chez Julbo

Les deux explorateurs de pentes raide ont un point commun chez Julbo. Ils signent aux côtés de Vivian Bruchez, Léo Slemett et Doud's Charlet le masque collector "FamCham"

Julbo FamCham


Ajouter un commentaire




Poster

The requested page concerns “Africa” market.

GO TO the
US version
Continue on
Africa version