VTT 15 Juin 2017 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Enduro Jura by Julbo 2017 - une édition d'anthologie

Jamais deux sans trois, forts de la réussite des deux premières années François Bailly-Maître et son équipe ont concocté un superbe week-end pour les enduristes.

Avec 5 nouvelles spéciales sur les 9 proposées, les coureurs ont été gâtés et tous s’accordent pour dire que l’évènement a été parfaitement à la hauteur de ses ambitions.

Oubliées les glissades dans la boue, tout était sec, car le soleil tape aussi fort que la pluie ne tombe, dans le Jura.



Enduro Jura by Julbo 2017 - une édition d'anthologie

 

Vendredi 9 juin

C’est à Lamoura au bord du lac que les riders avaient rendez-vous. Chaque participant s’est vu remettre une paire de lunettes Julbo Cortina en guise de cadeau, une bouteille de bière « La Turbine » brassée artisanalement dans le Jura  et un garde-boue Slicy (ceux-ci n’auront finalement pas beaucoup servis, on n’ira pas se plaindre !).
Certains sont venus chercher leur plaque et leur « welcome pack » avec de la poussière sur leur tenue, pour cause l’organisation avait ouvert deux spéciales pour faire des reconnaissances. Oui, de la poussière dans le Jura. C’était l’objet de toutes les discussions, dame nature nous avait réservé ses plus beaux rayons et son ciel le plus bleu pour tout le week-end. La guerre de la boue n’a pas eu lieu.
Tous les ingrédients étaient réunis pour avaler les 77km et 5500m de dénivelé négatif (spéciales et liaisons confondues) qui attendaient les riders.

 

Enduro Jura by Julbo

Briefing au soleil pour les riders. 

 

Samedi 10 juin

 

Après un briefing, les pilotes s’élancent pour la première liaison de la journée pour rejoindre le départ de la spéciale « des grottes ». Un échauffement intense qui annonce la couleur, bien que l’Enduro Jura soit un évènement convivial, la course n’en reste pas moins une compétition de haut-niveau.

Après 4 spéciales, le ravitaillement, très généreux, était le bienvenu. Mis en place aux abords d’une rivière les pilotes ont pu profiter de la fraicheur avant de repartir pour les deux spéciales de l’après midi, qui étaient toutes nouvelles et que personne ne connaissait. C’était bel et bien de l’enduro avec du pilotage « à vue » comme on n’en trouve plus beaucoup. A l’arrivée de la spéciale 6, qui sonnait la fin de la journée, les visages étaient marqués de fatigue mais le sourire était plus grand et les « high-five » volaient. L’organisation avait prévenu, le final sera rapide et grisant !

Après la douche les participants se sont retrouvés à la salle communale de Lamoura pour la soirée. Julbo offrait l’apéro et Slicy nous avait concocté un dual slalom en relais sur des vélos pour enfants ! Jérôme Clementz et Mason Bond ont clairement mis la barre très haute avec le vélo en 16 pouces. Comme quoi la taille des roues importe peu, tant que le talent est là. Ce fut un moment mémorable.

 

Enduro Jura by Julbo

Mason Bond qui a traversé l'atlantique pour venir rouler chez nous à profité de chaque instant.

 

Lors du repas, avec bière et vin à volonté, Jérémie Reuiller, Pierre Henni et Benjamin Becker ont montré leur travail de la journée avec un diaporama et une vidéo retraçant les meilleurs moments. De quoi motiver les riders pour tout donner dimanche. D’autant qu’au classement général Jérôme Clementz n’avait qu’une seconde d’avance sur Rémy Absalon.

 

Enduro Jura by Julbo

La petite surprise de la fin de la spéciale 6, un passage dans un tunnel sous une voie ferrée. De la lumière à l'ombre... à la lumière.

 

Enduro Jura by Julbo

Engagement.

 

Dimanche 11 juin

 

Trois longues spéciales n’attendaient que d’être roulées. La journée a débuté avec un départ spectaculaire au sommet des falaises de Septmoncel qui dominent la ville de Saint Claude. Les températures étaient même plus chaudes que la veille. Tout s’annonçait parfait. A la fin de la spéciale 9 les riders sont passés au ravitaillement et ont badgé leur puce de chronométrage pour permettre à l’organisation de mettre en place la « poursuite » pour la dernière spéciale du week-end. Les riders partent dans l’ordre de leur chrono et avec les écarts qu’ils ont creusés. Ce format est particulièrement électrisant dans la mesure où si l’on arrive à rattraper celui qui est devant, on gagne une place au classement.

 

Enduro Jura by Julbo

Le québécois Antoine Caron n'était pas venu pour acheter du terrain. Il repart 5ème au scratch.

 

Jérôme Clementz (FR) avait refait son avance et partait avec 20 secondes sur Rémy Absalon (FR) qui n’a pas réussi à le dépasser. Florian Golay (vainqueur master) complète le podium scratch.
Chez les dames les sœurs Gehrig (CH) étaient au rendez-vous. Anita s’impose devant Carolin et Déborah Motsch (FR), en embuscade à une poignée de secondes après plus d’une heure de course, prend la troisième place.
Chez les Master Florian Golay s’impose avec autorité devant Marc-Olivier Ryter (CH) et McLagan Joel (UK) 

 


La salve d’applaudissement à la fin de la remise des prix et les visages heureux ont bel et bien confirmé que l’Enduro Jura est exactement ce qu’on attend du VTT : intense, authentique et convivial.


Enduro Jura by Julbo

Cette année le bain dans la rivière à la fin de dernière spéciale n'était pas pour enlever la boue du vélo, mais bel et bien pour se dépoussiérer et se rafraichir. Bienvenue chez nous !


Ajouter un commentaire




Poster

You're visiting the Canadian section of Julbo.com.
If you'd like to visit the USA section, click below.

CANADA USA