Trail running 26 Octobre 2015 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Grand Raid de la Reunion : 2ème place pour Sébastien Camus

Sébastien Camus fut un géant ce week-end sur le Grand Raid de la Réunion. L'athlète Julbo termine à la deuxième place de cette épreuve mythique au cœur de l'Océan Indien.

Grand Raid de la Reunion : 2ème place pour Sébastien Camus

Samedi, le rendez-vous est pris. A peine 24 heures après son arrivée dans une furia indescriptible à la Réunion, Sébastien Camus a la voix d'un homme heureux. Les deux pieds sur terre mais la tête entre Le cirque de Mafate et les pentes du Maïdo, l'athlète Julbo revient sur son exploit majuscule : « Il y a eu pas mal de bas durant cette saison. Et la saison se termine par cette deuxième place. J'avoue que j'ai encore du mal à réaliser ce que j'ai fait. Je pense qu'il me faudra encore du temps. »

Le Grand Raid de la Réunion et son programme de Géant (164 km et 9917 m) ont offert une lutte d'anthologie entre Antoine Guillon et Sébastien Camus. A l'arrivée, une vingtaine de minutes sépareront les deux hommes après 24 heures d'effort. Sur l'île de l'Océan Indien, Sébastien Camus fut l'un de ses héros portés par la population locale : « Dès que tu mets un pied en dehors de l'aéroport, tu sens que la vie s'arrête à la réunion pendant le grand Raid. Il y a une ferveur populaire incroyable tout au long du parcours. Les gens veillent toute la nuit pour nous voir passer. »

 

A la Réunion, si Sébastien a pu tutoyer les sommets, c'est aussi avec l'aide de son frère en début de course : « Nous étions ensemble. La nuit, quand tu es seul, tu as tendance à « t'endormir » un peu. Là, ce n'était pas le cas. J'ai rêvé qu'on puisse finir ensemble main dans la main, mais j'ai compris que ça ne serait pas possible. Nous y arriverons un jour.» 

Sébastien Camus n'était pas l'homme que l'on attendait sur la Diagonale des Fous. Mais après un UTMB® de souffrance où l'homme évoluait très loin de son niveau, cette deuxième place vient récompenser des mois de boulot, notamment effectué près de chez lui : « Je dois jongler entre le boulot (chargé de mission), la vie de famille et l'entraînement. Je suis originaire de Saint-Etienne mais j'ai déménagé dans les Alpes Maritimes à Sospel pour les terrains d'entrainement à proximité. Et pour préparer le Grand Raid, j'ai été chercher les sentiers les plus pourris autour de la maison. »

Avant de reprendre l'avion, Sébastien confie : « Cette deuxième place va forcément changer des choses. » Certainement. Mais avant un repos salvateur, le voilà dans l'histoire de cette course légendaire. 

 

Chez les femmes : Course incroyable d'Emilie Lecomte

164 km, 9917 m de dénivelé et moins de deux minutes entre Nuria Picas (vainqueur) et Emilie Lecomte, voilà l'écart à l'arrivée du Grand Raid de la Réunion. La haut-Savoyarde, troisième scratch cet été de l'échappée Belle dans le Massif de Belledonne a flirté avec une troisième victoire à la Réunion au prix d'un duel historique ! La Suissesse Andréa Huser complète le podium pour les Athlètes Julbo.

 

Et pour les autres athlètes Julbo :

- Nathalie Mauclair : 4ème au scratch Femmes en 29h51mn 50s

- Michel Lanne : 7ème en 26h 44mn 58s

- Michael Wardian : 67ème en 34h 43mn 55s

- Caroline Chaverot : abandon à Cilaos

- Sylvain Camus : abandon à Sans Souci

- Gediminas Grinius : abandon à Roche Plate


Ajouter un commentaire




Poster

You're visiting the Canadian section of Julbo.com.
If you'd like to visit the USA section, click below.

CANADA USA