Voile 24 Mai 2017 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

La Coupe de l'America en 6 questions.

Ce vendredi 26 mai, Franck Cammas et Groupama Team France, équipés des nouvelles lunettes Julbo Regatta, vont faire leur entrée dans la Coupe de l’America, l’une des plus prestigieuses compétitions de voile au monde. Un véritable défi technologique, que nous vous présentons aujourd’hui. Qui, quoi, comment ? On vous dévoile tout !

La Coupe de l'America en 6 questions.

 

 

Depuis combien de temps existe la compétition et pourquoi ce nom ?


La Coupe de l’America, vue par ses initiateurs comme un défi amical entre Yacht Clubs de différentes nations, est la plus ancienne compétition sportive au monde. Créée en 1851, elle doit son nom à la goélette America, vainqueur la même année de la Coupe des 100 Guinées. Le trophée, une aiguière d’argent, est remis en jeu à chaque édition par le vainqueur sortant, le « Defender ». Cette année a lieu la 35ème America’s Cup.

 

Combien d’équipes y participent et quels sont les pays représentés ?


Six équipes représentant autant de nations vont se disputer le prestigieux trophée aux Bermudes, archipel d’Amérique du nord. Oracle Team USA, le bateau américain, sera opposé en finale, fin juin, à l’un des cinq « Challengers » en lice : Groupama Team France (France), Land Rover BAR (Grande-Bretagne), Artemis Racing (Suède), Emirates Team New Zealand (Nouvelle-Zélande) et Softbank Team Japan (Japon).

 

Quelles sont les principales caractéristiques des bateaux et combien y-a-t-il d’équipiers à bord ?


La Coupe de l’America est un véritable défi technologique. Elle est aussi le témoin de l’évolution de l’architecture navale en matière de voiliers de régates. Les monocoques en bois d’époque ont laissé place aux catamarans (deux coques) en carbone. Des bateaux aujourd’hui volants ! Leur nom : Class AC. Ils mesurent 15 mètres de long. Propulsés par une aile rigide et équipés de « foils » (appendices sous-marins de forme courbe), ils peuvent atteindre les 50 nœuds, soit 90 km/h ! À bord de chaque bateau, ils sont six équipiers pour barrer et manœuvrer.

 

Quelles sont les étapes avant d’atteindre la grande finale ?


Toutes les équipes se sont affrontées ces deux dernières années dans le cadre de régates préliminaires. La phase finale débute ce vendredi avec les qualifications. Tous les bateaux s’affronteront en duel à deux reprises. Le gagnant de chaque course remportera un point, le perdant aucun. Le moins bon « Challenger » sera éliminé. Les quatre autres équipes disputeront les « Playoffs » : deux demi-finales et une finale, disputées sous forme de duel, en 5 points gagnants. Le vainqueur des Playoffs deviendra le Challenger de la grande finale.

 

Vidéo explicative :

 

Quand et comment se dispute la finale de la Coupe de l’America ?


À partir du 17 juin, le Defender, Oracle Team USA, et son Challenger attitré seront opposés dans une série de « matchs » de haut vol ! À chaque course, le vainqueur marquera un point. Cette année, la première équipe avec 7 points sera sacrée championne. Sans oublier qu’un match n’est jamais fini... Lors de la dernière édition, en 2013, dans la baie de San Francisco, les Américains ont réalisé l’un des plus beaux « come-back » de l’histoire du sport. Menés 1 match à 8, ils ont finalement remporté la finale sur le score de 9-8 !

 

Comment remporte-t-on un match et quelles sont les principales règles à connaître ?


Durant toute la phase finale, les équipes s’affrontent en matchs sous forme de duel. Le parcours consiste à effectuer plusieurs allers-retours entre des bouées positionnées dans l’axe du vent. Au départ, tout l’enjeu est d’être le premier sur la ligne, tout en gênant la progression de son adversaire et en essayant de le pousser à la faute. Mais attention aux pénalités ! Des règles de priorités doivent en effet être respectées et chaque collision est sanctionnée. S’engage ensuite un combat tactique, mêlé à une course de vitesse. Sur le plan d’eau, une zone de course est délimitée. Un cadre virtuel dont il ne faut pas sortir, au risque d’écoper là aussi d’une pénalité, obligeant l’équipage à ralentir. Le premier bateau sur la ligne d’arrivée l’emporte et marque donc un point.

 

 

Vidéo explicative :


Ajouter un commentaire




Poster

You're visiting the Canadian section of Julbo.com.
If you'd like to visit the USA section, click below.

CANADA USA