Ski cross 07 Décembre 2016 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

Ski Cross : une nouvelle saison pour de nouveaux challenges !

L’hiver a repris ses droits, les skis sont affutés et les skieurs bien entrainés. Il est temps que la saison de ski cross commence ! Cette année encore, le team Julbo aborde l’hiver avec des ambitions élevées. L’occasion de prendre des nouvelles de ceux et celles qui vous feront vibrer devant vos écrans de télévision !

Ski Cross : une nouvelle saison pour de nouveaux challenges !

Une flopée de champions dans les starting-blocks

Quelques jours avant la grande première de la saison à Val Thorens, les riders du team Julbo reviennent sur leurs préparations et leurs ambitions pour ce nouvel hiver.

Ophélie David, 40 ans, toujours aussi fraîche

L’Iséroise aux sept globes de cristal entame sa quatorzième saison sur le circuit international. Infatigable, la doyenne de la discipline, s’entraîne depuis cet été avec l’équipe d’Italie.

« Je me suis bien intégrée dans le groupe, tout c’est très bien passé. Nous avons eu de belles conditions donc tout roule !!! J’en ai profité pour bosser les amortis, élément que je vais sûrement continuer à travailler l'an prochain ! Mon gros objectif de la saison reste les Championnats du Monde même si j’ai aussi à cœur de réussir les étapes en France. À commencer par l’ouverture à Val Thorens où je me sens bien. On est toujours très bien reçus et il y a une bonne pression d'être à la maison. »

Julbo Ophélie David

Ophélie à Val Thorens en 2015


Jonas Devouassoux, 27 ans, en pleine forme

Peu épargné par les blessures ces quatre dernières années, Jonas Devouassoux semble enfin voir le bout du tunnel après un été entier passé loin de l’infirmerie. Une préparation optimum pour le skieur de Chamonix qui compte bien s’exprimer pleinement cet hiver.

« Je me sens bien ! J'ai travaillé la souplesse et les starts. Je crois que j'en avais besoin !!! J’ai plusieurs objectifs cet hiver, à commencer par une place dans le top 3 au général de la coupe du monde. Pour cela, il faudra bien figurer sur chaque étape. Les points forts de la saison sont clairement au nombre de trois. Deux étapes en France, à la maison, à Val Thorens et à Megève, sur des profils de piste spectaculaires et engagés comme j'aime ! Il y aura aussi les Championnats du Monde en Espagne! En attendant, je me sens bien et confiant pour débuter la saison. J'ai beaucoup travaillé physiquement et techniquement, ce qui me permet de me sentir prêt mentalement ! J'ai hâte! »

Julbo Sylvain Miaillier

Jonas Devouassoux portrait

 


Sylvain Miaillier, 30 ans, un été compliqué

Avec quatre podiums en coupe du monde, Sylvain Miaillier fait partie des meilleurs Français. Freiné en pleine préparation par une fracture du poignet et du sacrum au mois d’août, le skieur de l’Alpe d’Huez a connu un retour sur les skis difficile mais semble désormais prêt à attaquer la saison.

« La reprise du ski, tout comme la préparation physique, a été compliquée. Ma blessure au poignet m’a handicapé en géant et sur les starts. À l’aube de la saison, même si je manque encore un peu de force, je me sens bien. Il va falloir être rapidement dans le vif du sujet au mois de décembre pour le Cross Alps Tour. Les Championnats du Monde en fin de saison, font aussi partie de mes objectifs majeurs. »

Julbo Jonas Devouassoux

Sylvain Miaillier, à la lutte à gauche sur l'image

 


Alizée Baron, 24 ans, stoppée par la blessure

Coup dur pour la meilleure Française à l’aube de l’hiver. Après une bonne préparation physique, et alors que la saison n’a pas encore débuté, elle s’est faite diagnostiquer une triple hernie discale. Une blessure qui devrait la tenir éloignée du circuit pendant un petit moment. Mais la troisième mondiale de l’hiver dernier n’a pas dit son dernier mot et pense déjà à Pyeongchang.

« J’ai contracté des douleurs au dos lors de mon dernier stage de préparation en Suède. J’ai passé une batterie d’examens qui ont révélé trois hernies discales dont deux relativement importantes, auxquelles s’ajoutent des entorses aux disques. Le verdict est strict : je dois porter un corset pendant plusieurs semaines. L’opération n’est pas d’actualité et la fin de saison peut être envisageable. Une fois les inflammations réduites, je ne devrai pas avoir de séquelles sur le long terme. Mon objectif reste les Jeux Olympiques de Pyeongchang l’hiver prochain. Je prendrai le temps de repos nécessaire pour m’y rendre et être performante. »

Julbo Alizée Baron

Alizée qui mène la meute, il faudra patienter un peu avant de revoir une telle image.

 

 

Derrière cette armée de champions aux palmarès internationaux, des petits jeunes poussent la porte. Pour l’ouverture de la coupe du monde, dans l’ombre des membres de l’équipe de France, Morgan Guipponi-Barfety et Youri Duplessis sont déterminés à sortir leurs épingles du jeu.

 

Rencontres.

Morgan Guipponi-Barfety, 21 ans

Pour sa troisième année sur le circuit Coupe d’Europe, le skieur de Champagny en Vanoise, espère bien intégrer le top 6 d’ici la fin de saison. Après quatre années passées sur le circuit FIS de ski alpin, il s’est tourné vers le ski cross pour « changer d’air, à la recherche d’une discipline plus fun. » Riche de plusieurs top 10 en coupe d’Europe et d’une sixième place aux Championnats du Monde junior, le Savoyard a vite été séduit par le côté ludique de la discipline et « la variété des parcours » . Présent pour la deuxième fois au départ de la coupe du monde de Val Thorens, il se dit « plus serein que lors de sa première participation ».

Morgan Guipponi-Barfety

Morgan Guipponi à l'attaque


Youri Duplessis-Kergomard, 20 ans

Il s’est illustré l’hiver dernier en remportant les Championnats de France devant les trois médaillés olympiques. Youri Duplessis-Kergomard a commencé le ski cross alors qu’il n’avait que 15 ans : « J'aimais l'alpin mais il me manquait quelque chose pour m'épanouir pleinement dans le ski. Quand j'ai découvert le ski cross, je me suis dis "c'est pour moi!". C'est le parfait mélange entre courbes glacées, sauts de plusieurs dizaines de mètres et rollers acérés. Il faut être polyvalent ! » À Val Thorens il prendra le départ de sa deuxième coupe du monde avec un peu d’appréhension et de « stress avant de se jeter dans "la cours des grands" » . Outre l’objectif de se placer parmi les 32 meilleurs à Val Thorens, il vise, cet hiver, le top 4 sur toutes les coupes d’Europe.

 

 Youri Duplessis-Kergomard

Youri - photo de profil de son Facebook

 

Du nouveau pour les gladiateurs

 

Pour pimenter la vie de ces gladiateurs des neiges, la FIS (fédération internationale de ski) a mis en place un nouveau format de course qui sera inauguré à Val Thorens : le Cross Alps Tour. 6 courses dans quatre pays différents (France, Suisse, Autriche, Italie), en 13 jours. Un rythme infernal avec classement et prize money à la clé. Ce nouveau format sera aussi l’occasion de dépoussiérer le règlement. Les têtes d'affiches seront protégées et les meilleurs de la qualification auront le choix de leurs adversaires.

 


Ajouter un commentaire




Poster

You're visiting the Canadian section of Julbo.com.
If you'd like to visit the USA section, click below.

CANADA USA