Voile 22 Avril 2015 Retour à la liste
Partager sur Pinterest

[Volvo Ocean Race #6] D’une Amérique à l’autre…

Au terme d’une belle escale à Itajaí, au Brésil, l’heure est venue pour la flotte de la Volvo Ocean Race de reprendre le large. Après un départ très lent, dimanche, toutes les équipes naviguent actuellement à une vitesse quasi identique (14 nœuds). Abu Dhabi Ocean Racing mène actuellement la flotte sur cette sixième étape longue de 5010 milles, mais Dongfeng (4e) et SCA (2e), les deux « bateaux Julbo », sont très proches ! Les concurrents sont attendus dans 15 à 18 jours à Newport, aux Etats-Unis, le septième port d’accueil de la course.

[Volvo Ocean Race #6] D’une Amérique à l’autre…

DongFeng Race Team

Dongfeng est de retour !

« Pour gagner, il faut d’abord finir. » La citation, mise en avant sur le village de la course, est signée Chris Dickson, illustre navigateur de la Volvo Ocean Race. Finir la course, c’était justement la préoccupation principale de l’équipe Dongfeng il y a un peu plus d’une semaine, suite au démâtage du bateau lors de l’étape 5, tôt dans la matinée du lundi 30 mars. Liu Xue alias Black, l’un des navigateurs chinois de l’équipage, dormait au moment de l’accident. « J’ai été choqué quand je suis arrivé sur le pont. Réellement sans voix. Nous n’étions qu’à 240 milles et une dizaine d’heures de réaliser un rêve : franchir le Cap Horn. Nous avions vécu tant de jours de souffrance auparavant, nous nous étions battus si dur pour ça… » Heureusement, personne n’a été blessé. Aujourd’hui, Charles Caudrelier, le skipper français du bateau, est déjà tourné vers l’avenir. Il a montré toute sa détermination au terme de la course in-port, samedi, en lâchant ces quelques mots : « J’ai un objectif, c’est de faire aussi bien que mon équipe à terre ! Si nous sommes à la hauteur de ce qu’ils ont réalisé, je pense que nous pouvons gagner. La semaine dernière, c’était une course contre-la-montre et ils ont effectué un travail incroyable pour réparer le bateau. Maintenant, c’est à notre tour. Nous devons faire ce que nous faisons le mieux : foncer ! »

 

Team SCA

LA MONTÉE EN PUISSANCE DU TEAM SCA

Elles sont arrivées exténuées et « cassées » de leur périple dans les mers du sud. Elles sont reparties reposées et souriantes. Bien que l’escale à Itajaí n’ait pas été très longue – seulement 12 jours pour elles – les filles du Team SCA ont eu un parfait avant-goût du Brésil en découvrant sa nourriture, sa culture, sa population. « C’était une superbe escale. Les Brésiliens sont très chaleureux, enthousiastes, et nous avions toutes besoin d’une pause. Nous avons surfé, grimpé, voyagé, mangé et joué comme des Brésiliennes », a confié avant-hier Carolijn Brouwer, dans le billet du bord matinal. L’équipage 100% féminin a fait ses adieux – ou plutôt son au revoir – dans une ambiance de carnaval. Les filles ont donc embarqué à bord du bateau physiquement prêtes et mentalement gonflées à bloc pour affronter cette nouvelle étape vers Newport. La précédente, entre Auckland et Itajaí, était sûrement le plus grand défi de la course pour le Team SCA. « Ensemble, nous avons réalisé des choses que nous n’avions jamais accomplies dans nos vies, commente Sam Davies, la skipper britannique du bateau. La différence entre la façon dont nous avons navigué sur la première étape et aujourd’hui est énorme. La dynamique de l’équipe est formidable, nous progressons à pas de géant ! Ramener le bateau et l’équipage intacts des mers du sud était une vraie satisfaction. Maintenant, nous sommes prêtes à nous battre sur l’étape 6 ! »

 

Classement général de la Volvo Ocean Race après l’étape 5 :

1. Abu Dhabi Ocean Racing - 9 pts

2. Dongfeng Race Team - 16 pts

3. Team Brunel - 18 pts

4. Team Alvimedica - 19 pts

5. Mapfre - 20 pts

6. Team SCA - 29 pts

7. Team Vestas Wind - 44 pts

 

Plus d’infos / suivre la course : www.volvooceanrace.com


Ajouter un commentaire




Poster

You're visiting the Canadian section of Julbo.com.
If you'd like to visit the USA section, click below.

CANADA USA