MAXIME MAROTTE
© Outdoor-Perspectives---Hadrien-Picard
VTT
MAXIME MAROTTE
Cross-Country - 34 ans

Maxime Marotte

“Je ne fais pas partie des champions-né, ceux à qui tout réussit dès le plus jeune âge”

 

Dans le sport de haut niveau, il y a les athlètes prometteurs, les étoiles filantes, les légendes et les valeurs sûres. Maxime Marotte appartient à cette dernière catégorie. En XCO (le VTT cross-country olympique), l’athlète Julbo, qu’on a découvert côté coulisses dans la web-série "The Hidden Path", est l’un des meilleurs mondiaux.

 

Né pour rouler

Initié au VTT dans la roue de son père, passionné de la petite reine, Maxime Marotte a beaucoup travaillé pour en arriver-là. Il le dit lui-même, il n’est pas un champion-né. Mais il a le vélo dans les gênes ! Pas une journée ne passe sans qu’il pense à enfourcher sa bécane, qu’il regarde encore avec ses yeux d’enfant. Et lorsqu’il ne s’agit pas de vélo, il est question de moto, l’autre grande passion de ce fan de pilotage. Les virages serrés, la vitesse et la prise de risque ne sont en tout cas jamais loin.

 

Dans les catégories jeunes, l’Alsacien n’a jamais été le meilleur. Pour lui, si rien n’est inné, tout s’acquiert, à la force des jambes, debout sur les pédales, et du mental. C’est grâce à sa persévérance hors norme et à des milliers d’heures d’entraînement, sous l’œil expert de son coach Philippe Chanteau, qu’il décroche son premier podium en coupe du monde, en 2011, à 24 ans. La même année, il devient champion d’Europe puis du monde de relais pour la première fois, avant de rééditer l’exploit en 2014. La machine est lancée !

En route vers les Jeux

Depuis 2016 et sa quatrième place aux Jeux Olympiques de Rio, Maxime Marotte fait partie du team Cannondale Factory Racing. L’équipe américaine l’a fait changer de dimension. Tout en conservant ses qualités intrinsèques d’endurance, Max a gagné des watts en prenant de la masse musculaire, devenant plus explosif et donc plus performant sur les sprints et les épreuves de short-track, des efforts courts et intenses. Entouré d’un staff ultra-professionnel, il bénéficie avec ses coéquipiers d’un écosystème tourné vers l’optimisation de la performance. À la recherche du détail qui fait toute la différence : celui qui lui a permis de devenir champion de France en 2017.

 

Maxime Marotte est un épicurien, amateur de bon vin. La compétition est ce qu’il l’anime au quotidien, mais la quête du plaisir reste son obsession perpétuelle. Si le pilote de cross-country fait grimper l’acide lactique dans les montées, le cœur à 185 pulsations par minutes, c’est pour l’adrénaline que lui procurent les descentes. Fin technicien, il s’y engage à fond, repoussant les limites à l’extrême, le nez dans le guidon. C’est cette même recherche de fun et de sensations qui le fait voyager aux quatre coins de la planète, avec des rêves olympiques plein la tête. Équipé des verres photochromiques Reactiv, Maxime a tout pour les réaliser et passer, en un instant, de l’ombre à la lumière.

 

RUSH_J53411220_Maxime Marotte©Outdoor Perspectives - Hadrien Picard

- News en relation -