David GAUDU
© ©Agence Zoom
Cycling
David GAUDU
Vélo de route - 25 ans

David Gaudu tourmalet

DAVID GAUDU

Cyclisme sur route - 24 ans

 

« Ne te retourne jamais, regarde toujours droit devant toi 

 

Élevé aux pieds des Monts d’Arrée par un père féru de VTT, David Gaudu a baigné dans l’univers du vélo et de l’outdoor dès son plus jeune âge. Il faut dire qu’avec son énergie débordante et son aspiration pour les grands espaces, la discipline semblait bel et bien faite pour lui.

 

C’est pour canaliser son explosivité et explorer son potentiel très prometteur que David rejoint dès 6 ans son tout premier club : la Landivisienne cycliste. Lors de ses vacances annuelles à Valmeinier en Savoie, il apprend également à viser plus vite, plus haut, plus fort (sans vouloir spoiler le reste de sa carrière…). Là-bas, il goûte aux mythiques cols alpins et se trouve une vocation qui ne le quittera plus jusqu’à ce jour : plus tard, il sera grimpeur.

 

Et David est bien parti pour côtoyer les sommets ! Son objectif ? Égaler le palmarès de son idole, le champion espagnol Alberto Contador qui compte parmi les 7 coureurs à avoir remporté les trois grands tours du cyclisme sur route.

David Gaudu RX

Un potentiel hors norme et des débuts prometteurs

 

Pisté par la formation FDJ dès 2014 – année de sa première sélection en équipe de France Junior – David a tapé dans l’œil de Marc Madiot, son manager. En 2015, lors d’un test à l’effort, sa VO2max a affolé les compteurs : 92 ml/min/kg. Ces statistiques ne vous disent rien ? Alors faites confiance au directeur de la performance de l’équipe, Frédérique Grappe, qui a déclaré qu’elles étaient à ce stade « du jamais vu ».

 

Doté d’un énorme moteur, David signe son premier contrat professionnel fin 2016 après sa victoire lors du Tour de l’Avenir de la même année – l’épreuve de référence des espoirs du cyclisme international. Celui qu’on surnomme alors « le Moustique », au regard de sa frêle silhouette et de ses jambes fluettes, change de braquet et commence à se faire un nom dans le milieu.

 

Depuis, il a notamment brillé lors d’une victoire d’étape sur le Tour de Romandie 2019, sa première sur le World Tour. Année après année, le jeune champion n’en finit pas de surprendre ses paires avec des performances détonantes. En 2020, il termine premier de deux étapes de la Vuelta et 8e du classement général. En 2021, il se place troisième de la classique ardennaise Liège-Bastogne-Liège, seulement battu au sprint par la star Tadej Pogacar et le maillot arc-en-ciel Julian Alaphilippe.

David Gaudu Tour de France

« Je rêve de gagner le Tour de France »

 

Parmi les nombreuses qualités sportives de David, on peut citer son gros caractère et son mental d’acier. Rien ne fait peur à ce coureur pour qui l’instinct tient un rôle prépondérant dans la victoire. Nul doute que c’est grâce à ce panache qui lui est propre, et qui ne manque pas de rappeler ceux des grands champions à l’ancienne, qu’il voit son armoire à trophées s’agrandir saison après saison.

 

Sous son maillot bleu-blanc-rouge de la formation Groupama-FDJ, David rêve désormais de s’illustrer sur les routes du Tour de France.

 

Lieutenant de Thibaut Pinot lors de ses premières participations, il endosse aujourd’hui le costume de leader et compte bien faire honneur à ses couleurs. Car maintenant, le « Petit Prince de Bretagne » a tout d’un grand !

Parce que les grands champions méritent un équipement à la hauteur de leur performance, Julbo accompagne David depuis cette année pour lui permettre de se concentrer sur l’essentiel : la victoire. Porteur de lunettes de vue au quotidien, David n’a jamais réussi à trouver des lunettes sportives qui lui garantissent une bonne protection ainsi qu’une correction visuelle pertinente. Ensemble, nous avons donc créé dans notre laboratoire RX une paire de lunettes de soleil Ultimate REACTIV adaptées à sa vue pour lui offrir le plus large champ de vision possible sans déformation, quelle que soit la direction de son regard. Car utiliser des solaires à la vue Julbo, c’est augmenter son angle de vue d’environ 20 % par rapport à des lunettes de soleil classiques.

 

« Nous sommes parfois plus de six heures sur le vélo et avec des lunettes adaptées, on économise de la fatigue jen suis persuadé. Cest un confort au niveau de la tête, de la vision et de la périphérie centrale du haut du corps. Chaque pourcentage de fatigue gagné, cest un pourcentage en plus que lon met sur le vélo. Et chaque détail compte. »

 

David Gaudu, coureur cycliste et athlète Julbo depuis 2021

David gaudu Tour de France

- News en relation -