Enduro Jura by Julbo 2018
© Benjamin Becker
VTT
dimanche 10 juin 2018

Enduro Jura by Julbo 2018

Enduro Jura by Julbo 2018 – une nouvelle édition réussie !

Forts de la réussite des trois premiers Enduro Jura by Julbo, François Bailly-Maître et son équipe se sont démenés pour concocter une superbe 4ème édition. Le jurassien du circuit mondial « Enduro World Series », avait préparé 8 spéciales pleines de surprises pour les 125 concurrents engagés cette année. Les coureurs ont été gâtés et tous s’accordent pour dire que l’événement a été parfaitement à la hauteur de ses ambitions.

 

Vendredi 8 juin 

C’est à Lamoura, au bord du lac que les riders avaient rendez-vous. Chaque participant s’est vu remettre une casquette Julbo spécialement réalisée pour l’occasion en guise de cadeau. Ils ont également reçu une bouteille de bière « La Turbine » brassée artisanalement dans le Jura ainsi qu’un morceau de comté, fierté locale.

Certains sont venus chercher leur plaque et leur « welcome pack » les jambes boueuses suite aux précipitations record de ces dernières semaines. Pour cause l’organisation avait ouvert deux spéciales pour à des fins de reconnaissance. Tous les ingrédients laissaient présager une course indécise. Au total 84kms et 5 470m de dénivelé négatif (spéciales et liaisons confondues) attendaient les coureurs.

© Benjamin Becker


© Benjamin Becker


© Benjamin Becker


Samedi 9 juin : 47 kms, 2800m D- / 1600m D+

Après un briefing matinal, les pilotes se sont élancés directement et pour la première fois sur la spéciale 0. Considérée comme un échauffement intense, elle mena l’ensemble du plateau vers le départ de la 1ère spéciale.  Bien que l’Enduro Jura soit un évènement convivial, la course n’en reste pas moins une compétition de haut-niveau. Tout le monde allait s’en rendre compte rapidement avec la SP1, une des plus technique du week-end, rendue très piégeuse par l’orage de la veille. Beaucoup de chutes dès les premiers mètres ont rappelé aux coureurs la difficulté du pilotage sur terrain glissant.

Après 4 spéciales disputées, le ravitaillement, très généreux et fourni en produits locaux était le bienvenu. Mis en place à la brasserie du Lizon, partenaire de l’évènement, les pilotes ont pu se désaltérer et reprendre quelques forces avant de repartir pour la dernière spéciale de la journée. Nouveauté cette année, elle était inconnue de tous. Du véritable pilotage « enduro » à l’aveugle comme on n’en trouve plus beaucoup. L’arrivée de la spéciale 5, sonnant la fin de la journée, les visages marqués par la fatigue affichaient pourtant de larges sourires. L’organisation avait prévenu, ce final en apothéose avec une portion style « bobsleigh » a ravi l’ensemble du plateau.

De retour au camp de base de Lamoura, les riders ont pu profiter d’un repas convivial offert par les partenaires. Chacun racontait à sa manière ses déboires de la journée, espérant d’avantage de soleil pour le lendemain.

A la suite du repas, avec bière et vin à volonté, tout le monde s’est retrouvé dans l’amphithéâtre du Village Vacances ou Christophe Paget ancien président de Jura Télémark nous a offert un one-man-show sur son Jura natal. Christophe Beaud, PDG de Julbo, partenaire principale de l’évènement, était également présent. De leur côté Pierre Henni et Benjamin Becker, respectivement vidéaste et photographe officiels de l’évènement ont ensuite dévoilé une vidéo et un diaporama retraçant les meilleurs (et les pires) moments de cette première journée. Séance de « chambrage » garantie entre les riders ! De quoi les motiver pour tout donner dimanche, d’autant qu’au classement général Damien Oton ne disposait qu’une vingtaine de secondes d’avance sur Rémy Absalon.

 

© Benjamin Becker


© Benjamin Becker


© Benjamin Becker

Dimanche 10 juin : 37 kms, 2670m D- / 500m D+

Les trois plus longues spéciales de cette 4ème édition figuraient au programme du dimanche. La journée a débuté avec un départ spectaculaire du sommet des falaises de Septmoncel dominant la ville de Saint Claude. Le temps moins menaçant que la veille a motivé les enduristes, prêts à en découdre. Tout s’annonçait parfait !

Après une spéciale 7 physique, comportant de nombreuses portions de relance, les riders sont passés au ravitaillement et ont badgé leurs puces de chronométrage permettant à l’organisation de mettre en place la « poursuite » pour l’ultime départ du week-end. Les concurrents partent dans l’ordre du classement général avec les écarts les séparant après 7 spéciales. Ce format particulièrement plaisant défini le classement final.  Si un concurrent double celui qui le précède sur la piste, il le dépassera également au général.

Damien Oton (FR) partait avec 30 secondes sur Rémy Absalon (FR). Il a réussi à garder la tête au terme des 5,7kms de course et augmenta même son avance sur la ligne d’arrivée. Ce qui fait de lui le nouveau vainqueur de l’Enduro Jura by Julbo 2018. Il devance Rémy Absalon d’un peu moins d’une minute. Yohann Paccard (FR), local de l’étape complète le podium.

Jimmy Smith, pilote américain invité par Julbo sur l’évènement lui le « Top 10 » avec une belle 9ème. Pour sa première course en Europe il a découvert des trails techniques et piégeux, emmagasinant de l’expérience pour la suite de sa saison.

Chez les dames, Monika Buchi (CH) s’impose au général avec presque dix minutes d’avance sur Liesbeth Hessens (BE). De son côté Léa Deslandes (FR) se classe troisième au terme des 2 jours de course.

Chez les Master Norbert Rapuzzi (FR) s’impose de peu devant Renaud Chantry (CH) et Virgile Lecoultre (CH). 

La slave d’applaudissement à la fin de la remise des prix et les visages heureux ont bel et bien confirmé que l’Enduro Jura est exactement ce qu’on attend du VTT Enduro : une compétition authentique et conviviale !

 

 © Benjamin Becker


 

 © Benjamin Becker


 © Benjamin Becker



Team présent dans l'article

Jimmy SMITH

Jimmy SMITH

VTT Enduro
Antoine CARON

Antoine CARON

VTT Enduro

- Vous allez aimer -