Lucy BARTHOLOMEW
© www.jeremy-bernard.com
Trail running
Lucy BARTHOLOMEW
Ultra-Trail - 24 ans

LucyBartholomew_Julbo_2018_©www.jeremy-bernard.com

"Utilise ton sourire pour changer le monde."

 

Lucy Bartholomew est une ultra-traileuse ultra-souriante ! "Quand ça va mal, continue à sourire." C’est la phrase la plus puissante qu’on ne lui ait jamais dite. Un principe que la jeune australienne applique à la lettre, et à merveille, pour donner le meilleur d’elle-même, dans le sport comme dans la vie. Si bien que tout lui sourit !

 

Un premier 100 km à 15 ans !

Son premier ultra, un 100 kilomètres, Lucy l’a couru dans les pas de son papa, dans les Montagnes Bleues d’Australie. Elle n’avait alors que 15 ans ! Sur la ligne d’arrivée, franchie après 12 heures et 36 minutes, elle s’est sentie forte et surtout remplie de joie. Avant, elle détestait la course à pied. Cette expérience a changé sa vie. L’ancienne joueuse de netball – un dérivé du basket-ball – s’est mise à rêver d’un destin à la Emelie Forsberg. La Suédoise est une des meilleures trail-runneuses du monde... et elle sourit toujours quand elle court !

 

Sacrée championne du monde junior de skyrunning – course à pied à une altitude supérieure à 2000 mètres –, en 2014, à Chamonix, Lucy Bartholomew a empilé les victoires partout autour du globe : chez elle en Australie, où elle remporte son premier 100 kilomètres à 21 ans, dans le désert de Gobi en Mongolie, en Italie, aux États-Unis, en Afrique du Sud... Rapide sur terrain montagneux ou roulant, l’athlète Julbo s’est illustrée en France en 2017, terminant deuxième des 80 kilomètres du mythique Marathon du Mont-Blanc et cinquième de la redoutable TDS® (120 km).

Une énergie contagieuse

Lucy a souvent levé les bras au ciel à l’arrivée. Mais pour elle, gagner va bien au-delà. C’est être capable de sortir de sa zone de confort et repousser ses limites, pour en ressortir grandie. Passer de l’ombre à la lumière, pour apprendre à mieux se connaître, à apprécier ses capacités. Courir, c’est croire en soi.

 

Sur la ligne de départ, consciente de la dureté de l’effort qu’il l’attend, elle n’hésite pas à partager ses ondes positives, étreignant un à un les concurrents qui l’entourent, tout en faisant le plein d’énergie en retour. Car si Lucinda – son vrai prénom – est tombée amoureuse de l’ultra-distance, c’est davantage pour l’ambiance qui règne autour des courses et la sincérité des rapports humains que pour l’immense défi physique et mental que la discipline impose.

 

Un esprit sain dans un corps sain

Quand elle ne court pas, Lucy Bartholomew cuisine. Adepte du yoga, la jolie blonde est à l’écoute de son corps. Un outil de travail dont elle prend soin, ne le nourrissant qu’à base de plantes, convaincue de leurs bienfaits en termes de récupération. Un corps que cette passionnée d’outdoor et d’aventure entraîne au rythme de ses envies, en connexion avec elle-même et avec la nature. Légère comme une plume et libre comme l’air, Lucy va où le vent la mène. Avec le sourire jusqu’aux yeux.

 

LucyBartholomex_Red_©maximemoulin

- News en relation -