Maurice MANIFICAT
© Nordic Focus
Ski nordique
Maurice MANIFICAT
Ski de fond - 36 ans

Un pour tous…

Qu’est-ce qui fait la force d’une aventure ? Qu’est-ce qui la rend spéciale, inoubliable ? Bien souvent, les émotions sont décuplées lorsque tout cela est vécu en équipe. La force d’un collectif reste ancrée dans les mémoires. Et pour longtemps. A 35 ans, Maurice Manificat possède peut-être l’un des plus beaux palmarès du ski de fond français, mais le fondeur Julbo a aussi écrit les plus belles lignes du relais tricolore…

 

DU PLATEAU D’AGY AU PLATEAU DU VERCORS

Maurice Manificat vit depuis plusieurs années sur le plateau du Vercors, là où le nordique résonne dans tous les foyers. Mais le garçon trouve ses racines en Haute-Savoie sur le plateau d’Agy, située entre Taninges et Samoëns. Et son département marquera aussi le début de sa carrière. Décembre 2006, la Coupe du Monde fait son retour à la Clusaz. Deux ans plus tôt, les Français avaient fait chavirer le public en remportant le premier relais de l’histoire. Maurice Manificat, 20 ans, termine 64e pour ses débuts dans la cour des grands. Saison 2009, la Haute-Savoie toujours. A deux pas de chez lui, au Praz de Lys, Maurice devient champion du Monde des Moins de 23 ans. Le garçon ne tardera pas à exploser. 

LATHI EN DÉCLENCHEUR

La première consécration arrive sur les neiges de Lathi en Finlande au cours du mois de mars 2010 : vainqueur de la Coupe du Monde de poursuite !  Il termine la saison au 5e rang mondial. C’est le début d’une carrière majuscule marquée notamment par dix succès internationaux. Il découvre également l’univers olympique à Vancouver. Là-bas, avec ses potes du groupe France il titille la médaille du relais en terminant 4e. La suite sera belle.

A Sotchi (2014) et Pyeongchang (2018), il décroche le bronze olympique. Sur les neiges coréennes, il ajoute aussi une médaille du même métal sur le team sprint en duo avec Richard Jouve, un autre athlète Julbo. Mais la moisson ne s’arrête pas là. En 2015, 2019 et 2021, il rafle à chaque fois la même breloque sur les Mondiaux de relais. Il ajoute même l’argent du 15 km en 2015. Si la passion demeure après 17 années sur le circuit, Maurice Manificat a dû ronger son frein en fin d’année 2021. Après un début d’hiver encourageant (8e à Davos), il a été victime d’une mauvaise chute à l’entraînement. Bilan : forfait pour le Tour de ski où il avait brillé l’hiver précédent (2e). Un simple contretemps dans un plan bien établi qui doit l’amener, encore une fois avec ses copains du groupe France, vers un unique objectif : les Jeux Olympiques de Pékin.

- News en relation -