Antti  OLLILA
© ©Simo Vilhunen
Ski freeride
Antti OLLILA
Ski Freeride - 27 ans

.« J’essayais tous les sports que je pouvais, mais à un moment donné, le ski a pris le dessus »

Antti Ollila naît en 1994 à Rovaniemi, une ville finlandaise située au nord du cercle arctique. Avant de devenir un freestyleur professionnel, Antti pratique plusieurs sports comme le cross-country, le football et le hockey sur glace.« J’essayais tous les sports que je pouvais, mais à un moment donné, le ski a pris le dessus », nous explique-t-il.

 

Il découvre le ski sur une petite piste située à cinq minutes de chez lui. « Elle était minuscule et faisait peut-être 200 mètres de haut », se souvient-il. Dès le début, il se concentre sur le ski freestyle. La seule chose qui le motive, c’est d’inventer et d’apprendre de nouveaux tricks. « J’ai quasiment tout appris moi-même. Avant mes 12 ans, je prenais de temps en temps des cours avec un coach dans un club, une à deux fois par semaine. Mais depuis, je m’entraîne seul ou avec des amis. Être encadré, ça ne me convient pas. »

Après avoir réussi à descendre la piste de ski à côté de chez lui, son talent lui permet de passer à la vitesse supérieure. Il participe alors aux épreuves de slopestyle et de big air, aux X Games (en 2014 et 2015) et aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. En 2016, il se rend compte qu’il n’est pas fait pour la compétition. Il déclare : « Le ski en compétition est un peu dépassé et ne laisse pas tellement de place à la créativité. Ça ne m’intéressait plus du tout. Au fil des années, je participais de moins en moins à des compétitions. Aujourd'hui,  je ne pratique plus du tout le slopestyle. »

 

Aujourd’hui, il se consacre surtout au tournage de films et à ses projets personnels. Par exemple, il a récemment joué dans le dernier film de Faction, Roots. En tournant des films, Antti peut exprimer son propre style et réaliser des tricks qu’il adore.

 

Durant l’été, Antti fait du skateboard tous les jours. « C’est comme le ski. J’éprouve les mêmes sensations », déclare-t-il.

Antti Ollila a intégré l’équipe #Julboathlete en tant que nouveau membre et utilise le masque Cyrius. « J’ai vraiment l’impression de faire partie de la famille. Il me faut un équipement qui soit performant en toutes circonstances et également beau. Et c’est ce que m’apporte Julbo. « Grâce aux masques dotés de la technologie REACTIV, comme Cyrius, un seul verre me suffit lorsque je skie. En effet, leurs verres s’adaptent aux changements de luminosité. » Je n’avais jamais vu un tel produit auparavant. »







Il y a quelques années, un autre athlète Julbo, Samuel Anthamatten, a rencontré Antti Ollila à Paris, à l’avant-première d’un film de Faction, The Collective, un projet qui présente différents styles de ski. Ils ne se voient pas très souvent, mais quand c’est le cas, ils passent toujours un bon moment ensemble. « Antti est un skieur qui a beaucoup de talent et de style », dit Samuel. « Il fait partie de la jeune génération qui se donne à fond. J’adore regarder ce qu’il fait et le suivre sur les réseaux sociaux, car il a apporté sa touche personnelle à la scène du ski. »

 

De son côté, Antti Ollila nous déclare : « Samuel Anthamatten est un skieur qui m’impressionne beaucoup. Il a une approche différente de la mienne et c’est toujours sympa de voir ce qu’il prépare. »

- News en relation -